Un voisin d’enfer (2003)

Le jeu

JoWood sort deux opus d’un jeu génial dont le but est d’énerver son voisin en s’infiltrant chez lui. Mettre des oeufs dans le micro-onde, gribouiller le portrait de mamie, et autre gags maléfiques…
On joue donc Woody.Un gringalet qui fait parti d’une émission TV dont le but consiste à remplir la jauge d’énervement de ce gros voisin chauve pour faire grimper l’audimat et passer à un autre épisode.

Le show commence

Pendant que le voisin bouge dans la maison, Woody entre dans la maison et fouille dans les tiroirs, le frigo, les poubelles… Il faut faire attention à ne pas le croiser sinon c’est perdu ! On peut se cacher sous le lit, dans l’armoire ou tourner dans la maison. Le trajet du voisin est toujours le même.
Il y a possibilité de marcher sans faire de bruit, ou de marcher vite normalement.

Pas grand chose à dire, on a un tutoriel en début de partie qui nous explique comment jouer. Les graphismes sont vraiment bien, encore aujourd’hui c’est pas trop dégueux. Les musiques sont toujours les mêmes, les bruitages sont sympas et les doublages assez peu présents.
15 épisodes de 20-25 minutes environ… La démo est téléchargeable si vous voulez essayer.

Les gags sont souvent les mêmes, quelques petites nouveautés au fur à mesure des épisodes. Pièces qui changent, des animaux à éviter etc… Parlons du deuxième opus, Un voisin d’enfer en vacances !

Rencontrez la mère du voisin !

Beaucoup plus vaste, tant au niveau des décors et des gags, de la difficulté et globalement mieux. On se retrouve sur un bateau, sur une île, sur la plage et le tout est vraiment très beau ! Il y’a un ajout de système de crochetage, et de bonus combo visible par des pièces d’or en haut de l’écran. Il faut enchaîner les pièges le plus rapidement possible ce qui réclame une connaissance parfaite du niveau et du parcours que fait le voisin pour avoir les combos. La mère du voisin est présente, et Olga, un personnage qui ne fait pas grand chose de plus que dormir, se doucher ou manger des toasts. Gare à ne pas vous faire prendre par elles tout de même !

Le jeu reste sensiblement pareil, mais moins répétitif, on a toujours 3 vies et le gameplay est le même. On se déplace avec la souris. On essaye toujours de faire mieux et on finit le jeu en une journée. Bref un jeu pour ceux qui s’ennuient et on envie de découvrir une vieille nouveauté.
Je donnerais un 15/20, j’ai beaucoup aimé à l’époque et j’ai passé pas mal de temps devant ce jeu à recommencer encore et encore les niveaux.

Sethyel
A propos de Sethyel 34 Articles
Passionnée de dessin, musique, photo, j'aime partager les jeux auquel j'ai jouée étant petite ! J'en ai souvent de très bons souvenirs et je m'aide de gameplays et d'autres articles, mais c'est un point de vue personnel que je partage, mon expérience et mon ressenti.

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.