RAZER Kraken tournament edition

RAZER Kraken tournament edition
RAZER Kraken tournament edition

Autant l’écrire tout de suite, je ne suis pas un gamer. Non, je ne passe pas des heures à jouer
seul ou en réseau, je n’ai aucune culture des jeux vidéos, pas même de Fifa, certainement
parce que je n’aime pas perdre. À moins que ce soit un problème de coordination, oui je suis
incapable de faire plusieurs choses en même temps. En revanche j’écoute, beaucoup, les gens.
Vous me direz quel rapport avec le sujet du jour, le casque Razer Kraken tournament edition ?
Aucun. Mais j’écoute aussi beaucoup de musique, pendant des heures. Tester ce casque
n’était alors pas hors sujet.

Au déballage, j’ai rapidement compris que je ne me baladerais pas avec dans le métro ou dans
la rue. Esthétiquement il est voyant et encombrant. Nous sommes d’accord, ce n’est pas ce
qu’on attend de ce genre de casque. Ce qu’on attend avec impatience, c’est bien évidemment
« alors qu’est-ce qu’il a dans le ventre ? ». Alors je le branche, je le mets sur la tête. Et déjà je
me dis qu’il est confortable et que je vais pouvoir écouter de la musique pendant des heures.
Des centaines de titres plus tard, ma première impression se confirme. Les coussinets
enveloppent toute l’oreille sans être posés dessus, assurant ainsi un réel confort.

Niveau son, et c’est bien là l’essentiel, j’ai été attiré à la première écoute par le niveau des
basses. Elles sont présentes sans étouffer le reste. Chaque instrument, chaque note vibre sans
altérer les différentes couleurs musicales, comme si le mix était naturellement bien orchestré.
L’ensemble est alors limpide et propre. Pour avoir lu les caractéristiques du casque Razer
Kraken, j’ai retrouvé cette impression d’un son à 360°.

Pour les passionnés de jeux, cette qualité de son sera appréciable, notamment pour distinguer
le moindre froissement et autres bruits discrets, comme si le danger venait de derrière et que
seul un son pouvait vous en avertir. Enfin, le micro intégré et rétractable s’avère également
très pratique.

Cédric PERRIER

Cédric PERRIER
A propos de Cédric PERRIER 1 Article
Spécialiste de rien je m’intéresse à tout. En toute humilité, j’apporte ma contribution à tester de nouvelles technologies. Alors je rends compte de mon ressenti, celui d’un amateur plus que d’un technicien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.