E3 doxxe des journalistes

E3 doxxe journalistes

Hier, une YouTuber américaine, Sophia Narwitz, a publié une vidéo qui dénonçait l’Entertainment Software Association (ESA) d’avoir partagé les données personnelles des journalistes ayant visité E3 cette année. 

NDLR: L’ESA est l’organisme qui gère E3 et son site internet. 

Mme Narwitz avait eu écho de cette fuite et est allée voir sur le site d’E3. Sur la page « Communication », elle a pu télécharger la liste des données personnelles des différents journalistes ayant participé à E3 cette année. 

Leurs vrais noms, adresses perso, mails, numéros de téléphone… tout ça était visible dans un document Excel qui était facilement téléchargé depuis le site.

Mme Narwitz a ensuite pris contact avec l’ESA pour leur prévenir du problème et, peu après, ils ont mis à jour leur site pour que la page concernée n’existe plus. Ceci dit, cela a pris on ne sait pas combien de temps avant qu’ils l’enlèvent. Mme Narwitz n’était pas la seule personne à en parler. C’est par le biais d’autres personnes (souhaitant garder l’anonymat) qu’elle en était au courant.

Bizarrement, très peu des média en ont parlé. Certains sites américains essaient de mettre la faute sur le dos de Mme Narwitz et son vidéo, malgré le fait qu’elle n’a rien fait d’autre que prévenir le publique et l’ESA de cette fuite.

Essayer de mettre la faute sur Mme Narwitz pour protéger l’ESA est vraiment horrible. Elle a voulu aider les gens qui pouvaient être touchés par cela en prévenant et en demandant à l’ESA de faire quelque chose. 

Un organisme aussi important que l’ESA devrait être digne de confiance et le fait que quelqu’un de chez eux avait mis une liste de données personnelles sur leur site me fait froid dans le dos. 

On sait tous que les données sur un site web ne sont pas là par hasard. Elles sont choisies et mises de façon réfléchie. Du coup, le fait que cette liste soit sur le site (et téléchargeable, qui demande encore plus de code) n’est pas un accident. 

J’en ai parlé avec certaines personnes touchées par cela et l’une d’entre elles m’a avoué que cela lui a fait vraiment peur. Il y avait son adresse personnelle, son vrai nom, son numéro de téléphone… Espérons que cela ne tombe pas entre les mains de quelqu’un de malfaisant.

Il y en a certains qui se demande pourquoi les gens utilisent des faux noms, etc, sur internet. Voilà pourquoi. 

Cela fait peur et laisse demander s’il y en a qui vont vouloir aller à E3 à l’avenir si on ne peut pas leur faire confiance. Mais aussi, pourquoi on n’en entend pas plus parler? Parmi tous les YouTubers que je suis, il y en a qu’un qui en a parlé sur son Twitter. 

Il faut que l’ESA soit tenue comme responsable de ce qui s’est passé et que les personnes touchées soient dédommagées. Reste à savoir si cela va se passer. 

Twitter: @JudeRetroGames

Instagram: @JudeRetroGames

lonmay
A propos de lonmay 42 Articles
Passionnée de jeux vidéo et de la culture geek depuis les années 80, je suis fan de jeux et de gadgets. Mais n’en parlez pas à ma banque ! Je pense qu’ils me détestent là-bas. Je suis enseignante d’histoire des médias des jeux vidéo. En tout cas, j’aime tout ce qui est lié à la technologie et je veux partager ma passion avec vous.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.