ROBOCOP sur NES (1988)

robocop-usaSalut les nerds et les mordus de ciné, ici c’est Yann alias Fat Replicant qui vous parle et aujourd’hui pour mon arrivée sur le blog, je vais parler d’un jeu adapté d’une des pierres angulaires du cinéma SF ; Robocop.

Pour ceux qui n’auraient pas vu le film, je vais vous faire un petit résumé (et c’est cadeau mon coco) :

Alors que la violence et la corruption règnent sur la ville de Detroit, un jeune officier de police du nom de Alex Murphy se fait abattre par la bande d’un certain Clarrence Boddicker, un auto proclamé tueur de flics aussi froid qu’un quartier de viande. C’est alors que la grosse multinationale tentaculaire de la ville, l’OCP (qui détient par ailleurs la police de la ville) décide de redonner vie à ce jeune flic liquidé pendant l’exercice de ses fonctions.

Robocop_NES_ScreenShot2
Le créateur du projet, Bob Morton, décide de mettre à bien son nouveau projet, baptisé ROBOCOP OCP POLICE 001, après le fiasco d’un robot flic titanesque du nom de ED 209, crée par le mystérieux Dick Jones. Morton a enfin son cobaye et arrive au bout de son projet en quelques mois grâce a son équipe d’ingénieurs. C’est à ce moment là que Murphy est devenu une machine surpuissante au service de la justice, Robocop.

 

ROBOCOP NES 1Sorti en 1987 et réalisé par le Hollandais Violant, Paul Verhoeven, Robocop est un succès retentissant qui donnera naissance à deux suites et à un tas de produits dérivés dont plusieurs jeux sortis sur différents supports. Mais c’est la version NES sortie en 1988 qui nous intéresse aujourd’hui.

Alors sans langue de bois le jeu prend la même trame que le film et ne s’accorde presque aucune liberté par contre je vous dirais que ce jeu est court mais très difficile (pas au niveau de Ninja Gaiden non plus hein, faut pas pousser mémé dans les orties). Vous avez du temps imparti pour finir les niveaux, votre barre de vie descend rapidement et vous devrez faire face à un nombre impressionnant d’ennemis planqués dans différents endroits et qui vous starshootent en moins de deux.

robocop_1

robocop-nes-055Pour ce qui est des contrôles, Robocop est ULTRA lourd et vous allez vous énerver une paire de fois sur le jeu (surtout quand il s’agit de monter et descendre les escaliers, un enfer) mais grâce à différentes armes que vous aller pouvoir récupérer, vous disposerez d’un véritable arsenal pour venir à bout des margoulins qui voudront votre peau (dur dur d’être flic de nos jours). Quant aux boss, ce sont les ennemis du film comme l’ED 209 ou encore Clarrence Boddicker.

Les graphismes ne sont pas dégueu (et offrent quelques belles cinématiques) mais on est bien loin du rendu de Castlevania 3 quand même et la musique sera la même durant tout le jeu, c’est le thème principal du film (qui ici va tellement rester gravé dans votre tête que jamais vous l’oublierez, jamais.)

Au final, Robocop est un bon jeu bien que la difficulté soit omniprésente et risque d’en rendre fou plus d’un. C’est clairement une bonne adaptation même si à cette époque, on pouvait faire bien mieux. 

J’en prendrais pour un dollar !

7/10

 

*NECA a sorti l’an dernier une magnifique figurine à l’effigie de l’apparence de Robocop dans ce jeu, une vraie petite merveille que j’ai acquise car comme maintenant vous le savez, Robocop est un de mes films préférés.

NES-Robocop-feat robocop-nes-img-1-610x921

 

 

Laisser un commentaire