Dites « non » aux revendeurs ! [Nes Mini, SNES MINI]

Dites non au revendeurs ! Snes et Nes Mini etc
Dites non au revendeurs ! Snes et Nes Mini etc

Il y a quelques jours Pascal m’a envoyé un message me demandant si j’avais réussi à précommander la SNES Classic Edition (ou SNES Mini) et je lui ai dit que oui. J’ai eu du bol mais j’étais obligée à la commander à l’étranger afin de pouvoir l’avoir car ce n’était pas encore en vente en France. Malheureusement pour Pascal, quand il m’a demandé des infos, le site avait déjà vendu tout son stock. Ce n’est pas top pour ceux qui sont, comme moi, fans de Nintendo.

La marque nipponaise a affirmé qu’ils n’allaient pas en produire beaucoup d’exemplaires de la SNES Mini, comme ils ont fait avec la NES Mini, et cela s’est vendu comme les petits pains. Les fans de jeux vidéos se sont lancés sur la console dès que c’était en vente et on épuisé les stocks de tous les sites marchands connus très rapidement.

Le magasin Cultura près de chez moi a mis une annonce sur sa page Facebook expliquant qu’ils prenaient les précommandes pour la SNES Mini en magasin contre une avance de 20€. 25 minutes plus tard, une deuxième annonce : « nous sommes désolés, mais la SNES Mini n’est plus disponible ». Quand j’étais chez Micromania hier, une dame a voulu en commander une et le vendeur lui a expliqué que la première vague de consoles avait déjà été vendue, mais elle pourrait quand-même s’inscrire pour une deuxième au cas où ils en avaient d’autres à venir.

On a déjà vu cela l’année dernière avec la NES Mini. J’ai eu du bol (encore) à réagir rapidement en recevant un mail de la part d’Amazon qu’ils en avaient quelques uns de dispo. Je me suis connectée sur mon compte directement pour l’avoir.

Mais cela semble être monnaie courante chez Nintendo : produire une quantité limitée d’un produit que tout le monde veut pour être sûr de tout vendre et faire créer un phénomène de revente hors pair.

J’aurais aimé pouvoir commandé la dernière série d’Amiibo Zelda (les 3 Link tirés des jeux classiques) mais dès qu’ils étaient mis en vente, ils étaient déjà partis. Maintenant, ils se revendent sur Amazon à des prix exorbitants. La NES Mini est en vente sur eBay pour à peu près 150€ et sur Amazon pour 230€.

C’est hallucinant mais, au même temps, je comprends. Je me demandais, en achetant ma SNES Mini, si je ne devrais pas en commander deux pour pouvoir récupérer l’argent que cela m’aurait coûté en revendant l’une d’entre elles. Cependant, je ne voulais pas être hypocrite.

Je déteste ces gens qui profitent du succès des jeux vidéo pour se faire de l’argent mais je les comprends.

Si les autres sont prêts à payer le prix fort pour les jeux et accessoires et il y en a qui ont pu en tirer profit, pourquoi pas ? Mais, au même temps, il ne faut pas en abuser. Revendre un jouet (avouons que c’est que sont réellement les Amiibo) à 4 fois son prix d’origine, c’est de trop. Pareil pour la NES Mini.

Pour m’assurer que j’allais avoir la prochaine série des Amiibo Zelda (les 4 héros), je les ai commandé à l’étranger aussi. Mais, c’est dommage de devoir faire cela quand on devrait pouvoir acheter ce qu’on veut sans problème.

Que ces produits sont toujours en vente et vendus neufs sur les différents sites montre bien que les revendeurs ont acheté exprès pour se faire de l’argent. Pour les vrais fans, cela me dégoute.

J’ai envie de baffer les revendeurs quand je vois combiens ils vendent certains produits et je suis stupéfaite qu’Amazon et d’autres vendeurs les laissent faire, et même incite ce genre de comportement.

En tant que collectionneuse de jeux rétros, je vois bien la différence entre quand j’ai acheté mes premières consoles d’occasion et maintenant. J’ai dû dépenser 6€ pour ma première MegaDrive et 20€ pour ma GameCube, par exemple. Impossible de les trouver à ces prix maintenant. L’un des jeux que je me suis acheté il y a quelques années vaut maintenant presque 200€ ! C’est dingue ! Presque 10 fois ce que j’ai payé !

Tout cela est parce que c’est à la mode en ce moment. Même des jeunes que je connais adorent les jeux des années 80 / 90. Ils disent que c’est cool et ils veulent les avoir aussi. Du coup, les magasins en profitent pour faire augmenter le prix.

Honnêtement, vous trouvez cela normal qu’un jeu d’il y a 25 ans, sans boite ni notice, coûte plus qu’un jeu AAA de cette année ?

Je ne dis pas d’arrêter de jouer ou d’acheter des jeux, mais qu’il faut que nous soyons solidaires contre les revendeurs. On est les clients, donc c’est nous qui tenons le pouvoir. Dites « non » aux revendeurs !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire