Le Hyakunin Isshu Karuta !

Hyakunin Isshu Karuta
Hyakunin Isshu Karuta

I – PRESENTATION

Le Hyakunin Isshu Karuta est un jeu de cartes japonais.

Le « Hyakunin Isshu » étant une compilation de 100 poèmes classique japonais.

Ce jeu est basé sur la mémoire : un orateur lit la première partie d’un des 100 poèmes constituant le Hyakunin Isshu et les joueurs doivent être les plus rapides à trouver la cartes correspondant à la deuxième partie du poème parmi les cents cartes placées entre eux.

Si vous n’avez pas compris, voici une vidéo de démonstration de ce jeu :

II – COMMENT FONCTIONNE LE JEU ?

Ce jeu n’est pas seulement un jeu de mémoire, c’est aussi un jeu de réflexe et de tactique.

J’ai essayé d’apprendre pendant un temps ce jeu, puis je l’ai abandonné car cela demande une grosse investigation et les joueurs sont plutôt rares à trouver…

Je vais vous présenter la tactique que tout joueurs de Karuta doit connaître.

En fait, sur les 100 poèmes, il y a 7 poèmes où lorsque l’orateur prononcera la « 1ère syllabe » du début d’un poème, alors on saura quelle carte choisir.

Ces 7 syllabes sont :

« Mu » ; « Ho » ; « Sa » ; « Se » ; « Su » ; « Fu » ; « Me »

Voici un exemple d’un poème reconnaissable dès la 1ère syllabe prononcée :

– Murasame no

Tsuyu mo mada hinu

Maki no hani

– Kiri Tachinoboru

Aki no Yugure

La 1ère partie du poème, ce sont les 3 premières lignes (c’est ce que l’orateur lira à haute voix)

Et La 2ème partie du poème, ce sont les 2 dernières lignes (c’est le texte écrit sur une carte au sol)

Lorsque l’orateur commencera à dire : « Mu… » il faudra toucher la carte qui commence par « Ki… »

Dès la 1ère syllabe, le joueur sait quelles cartes toucher. Mais ceci ne marche que pour 7 poèmes.

Les 93 autres poèmes se reconnaîtront entre 2 et 6 syllabes.

Exemple de 2 poèmes qui se reconnaissent qu’au bout de 2 syllabes :

– Tsuki mireba

Chiji ni mono koso

– Kanashi kere

– Waga mi hitotsu no 

Aki ni wa aranedo

 

-Tsukuba ne no

Mine yori otsuru

Minano-gawa

– Koi zo tsumorite

Fuchi to nari nuru

Ici, sur les 100 poèmes, lorsque l’orateur commencera le poème par « Tsu », le joueur devra attendre la 2ème syllabe avant de toucher la bonne carte, car 2 possibilités se présentent : « Tsuki » ou « Tsuku« .

Si l’orateur prononce « Tsuki« , le joueur devra toucher la carte au sol qui commence par « Waga mi hi… »

Si le joueur se trompe de cartes, il devra prendre une carte de son adversaire et le mettre sur son côté.

Le but du jeu étant de ne plus avoir de carte sur son côté de jeu.  (Comme vous pouvez le voir sur les 5 premières minutes de la vidéo)

III – COMMENT J’AI DECOUVERT CE JEU ?

Je l’ai découvert grâce à un super anime qui se nomme : Chihayafuru.

C’est à la base un Josei manga (destiné aux femmes adultes). C’est en quelque sorte le Seinen pour femmes. Le manga est toujours en cours de parution avec : 31 volumes.

L’ anime quant à lui fait 2 saisons de 25 épisodes, que j’ai avalé d’une seule traite.

Rare sont les animes du style Shojo que je regarde. A part Nana, Lovely complex et Chihayafuru, je ne crois pas avoir vu d’autres shojo animés…

L’anime a tellement fait son succès, que 2 Films Live (avec de vrais acteurs) sont sortis tout deux en 2016 au Japon.

IV – PEUT-ON Y JOUER EN FRANCE ?

Pour cela, il existe une page Facebook : « Karuta France » qui vous informera mieux que moi.

Il y a normalement un club à Paris, Lyon, Brest, Toulouse et Aix.

Voici ci-dessous les cartes de Karuta. Celle-ci sont écrites en Hiragana (un alphabet syllabaire japonais). Il faudra donc apprendre les « Hiragana » avant de commencer à jouer au Karuta.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire