Education pop ! éducation populaire

éducation populaire
éducation populaire

Article de Remy San pour Pascal Retro Games

Qu’est-ce que « L’éducation populaire » ?

Je ne vais pas ici m’étaler sur l’histoire et la chronologie complète de l’éducation populaire, car une personne a déjà fait le plus gros travail à ce sujet, il s’agit de « Franck Lepage » qui offre des conférences de 3 heures sur Youtube, et je peux vous assurer que l’on ne s’ennuie à aucun moment.

Je vais sur cet article synthétiser les points essentiels de l’intérêt que j’ai pour l’éducation, et en particulier l’éducation populaire.

Définition : L’éducation populaire est un courant de pensée qui cherche principalement à promouvoir (en dehors des structures traditionnelles des systèmes éducatifs), une éducation visant l’amélioration du système social.

Tout commence en 1792, par Nicolas de Condorcet qui prône une éducation en deux temps : l’éducation de l’école primaire (celle qui permet de lire, écrire, compter…) puis l’éducation tout au long de la vie (c’est-à-dire une éducation civique, politique, social).

La 2ème personne importante, c’est Jean Macé.

Jean Macet se bat pour une éducation gratuite, obligatoire et laïque.

Celui-ci a fondé en 1866, la ligue de l’enseignement, qui est une confédération d’associations qui œuvrent pour une éducation populaire.

 

3ème personne importante, Christiane Faure, Belle-sœur d’Albert Camus.

Elle a été l’instigatrice des politiques culturelles de l’éducation populaire.

 

En 1944, naît sous l’éducation nationale, la direction de la culture populaire et des mouvements de jeunesse. (Jeunesse ayant pour définition à l’époque, de jeune adulte)

Cette direction avait pour but d’éduquer politiquement les jeunes adultes.

Mais cette direction va se voir fusionner puis disparaître par phagocytose au travers de la direction générale de la jeunesse et des sports.

 

Aujourd’hui l’éducation populaire est vue comme une MJC (maison des jeunes et de la culture) dans laquelle on offre aux jeunes des loisirs (zumba, danse, yoga, arts martiaux…) ou des actions sociales (auprès des jeunes de banlieues, SDF, immigrés…) mais en aucun cas comme de l’éducation émancipatrice au niveau sociétale, politique, philosophique…

lepageC’est pour cela que le dernier maillon de la chaîne Franck Lepage, arrive et dénonce la « Culture » avec un grand « C ». Franck Lepage a été directeur des programmes des MJC mais a décidé de quitter la FFMJC, pour créer une SCOP (société coopérative et participative) et de faire des conférences sur l’éducation populaire entre autres choses. Des personnes sont formées pour s’exprimer dans des conférences, partager leurs expériences, donner leurs visions du monde, trouver des moyens pour que l’homme puisse améliorer la société, s’émanciper etc…

 

L’éducation populaire s’ouvre à tous, mais certains types de classes sociales se reconnaissent plus que d’autres dans l’éducation populaire.

Ce sont :

Les gens de gauche et extrême gauche

Les laïques et agnostiques

Les jeunes

Les chrétiens humanistes

Les personnes issues du mouvement ouvrier

 

Vous pourrez compléter votre intérêt sur cet article par les mots clés « éducation populaire », « Franck Lepage », « Jean Macé », « Christiane Faure » ; Ainsi que les vidéos Youtube sur Franck Lepage.

Mais aussi cet article internet où tout est très bien expliqué :

https://www.monde-diplomatique.fr/2009/05/LEPAGE/17113

Je vous recommande aussi 2 courtes vidéos à voir :

https://www.youtube.com/watch?v=zOUa_UWeclM

 

http://www.dailymotion.com/video/x4ur3kj

 

Mais aussi des conférences TEDx sur l’éducation alternative.

 

Restez curieux !

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire