Weeds la série de la fumette, chronique 2 :)

serie weeds
serie weeds

Après avoir parlé de la série Weeds dans le détail, penchons nous désormais sur l’aspect sociétal qui a eu un réel impact aux Etats Unis.

Petit rappel : Série télévisuelle phare des années deux milles. Weeds raconte l’épopée d’une mère de famille qui décide de vendre de la marijuana pour maintenir son niveau de vie après la mort de son époux fortuné et qui ira jusqu’à créer ses propres variétés de cannabis. La suite de l’histoire apportera son lot de péripéties, le ton de la série oscillant entre franche comédie, drame, voir ultra violence.

Weeds récoltera des nombreux succès critiques et sa popularité sera grandissante à la fois aux États-Unis et en Europe où elle sera également diffusée. Plus d’une décennie après son lancement, il est intéressant de constater l’héritage du show dans l’inconscient de son public et le changement sociétal qu’elle à accompagné tout au long de son histoire. La place d’une héroïne comme personnage principale influencera d’ailleurs Jenji Kohan lors de la création d‘orange is the new black.

Lors de la diffusion du premier épisode à la fin de l’année deux mille cinq, les citoyens américains restaient encore fortement divisé quand à la légalisation de l’usage de la marijuana. Et seul neuf des cinquantes états américain autorisaient son utilisation dans le domaine de la santé. Lors de l’émission du dernier épisode, sept ans plus tard, le nombre d’états à avoir légalisé l’usage médicale du cannabis avait doublé et deux états (Washington et le Colorado) avaient même autoriser son usage récréatif. Le vent avait définitivement tourné.

Si les facteurs qui ont déterminé l’évolution de l’opinion publique sur cette question sont évidemment multiples, on ne peut que reconnaître l’influence de la culture populaire et de son plus grand médium, la télévision. Et là où Weeds s’est montrée révolutionnaire, c’est la manière dont elle a abordé le sujet du cannabis. Alors que la plupart des œuvre de fiction la traitais de manière comique, politique ou artistique , voilà que la marijuana devient un élément ancré dans le quotidien des américains et cela dans une émission disponible dans des millions de foyers. Une discussion devenait alors possible au sein même de la cellule familiale sur un sujet qui avait traînés son lot de controverses depuis des décennies.

En effet, depuis le début de la prohibition du cannabis , au commencement du dix-neuvième siècle, le débat sur son utilisation n’a eu de cesse d’être pollué par des arguments fallacieux et des études mensongères. Ce n’est que depuis l’explosion de la contre culture des années soixante qu’une frange de la population majoritairement jeune c’est approprié la marijuana comme un instrument de révolte face a une classe moyenne conservatrice et sclérosée. Avant de devenir un produit de consommation courante mais toujours illégale. Une forme d’hypocrisie qui n’avait que rarement été présente dans une œuvre de fiction avant Weeds.

Weeds qui a même remporté un Emmy et Golden globe, les récompenses les plus prestigieuses pour une série au États-Unis. Elle reste d’ailleurs l’un des plus grands succès de la chaîne de télévision Showtimes et a pavé la route pour de nombreuses série qui ont la marijuana comme thème principale. Citons comme exemples récents Hollyweed, Mary and Jane ou encore Highland.  Une web série sur le thème des mères de famille amatrice d’herbe à même été créé et à pour titre Cannabis Moms Club.

Au final nous sommes en présence d’une super série sur tous les plans, on peux vraiment dire qu’elle est amusante et qu’une fois qu’un épisode a été vu on veux voir toute la série ! Les épisodes s’enchaînent très facilement. Le format de diffusion est vraiment optimal pour passer des supers soirées, entre amis ou seul :) Avec ou sans joins à fumer.
Si tu peux te les acheter tu ne le regrettera pas ! De quoi faire un beau pied de nez à ceux qui sont contre la légalisation car le côté sérieux et crédible de la série dirige le scénario du début à la fin de chaque épisode, de chaque saison et du début à la fin de la série.

Tu ne dois absolument pas passé à coté de cette série atypique, superbement réalisée. Du début à la fin, on se demande comment les réalisateurs et scénaristes ou je ne sais qui ont fait pour mener se projet à bien aussi longtemps. L’aventure et l’histoire est grandissante, comment comprendre cela ?!
Les américains sont forts pour les séries à succès et ils le prouvent encore avec cette série qui parlera aussi aux Français ou à l’international.
Ceci car les thèmes de la série sont universels, la lute pour la survie, pour mieux vivre, les problèmes quotidiens.

Le coté dépaysant est aussi très fortement poussé. On se retrouve a être familiers avec des gangsters et au final se rendre compte qu’ils sont comme les gentils juste d’un coté différent. Mais qu’ils ont aussi une âme sont juste né du coté des gens sois disant pas bien, cela me rappel un peu le film Suicide Squad ou les protagonistes ont été accusés d’etre trop gentil et de l’avoir de méchant que le nom.

L’épisode final de weeds est vraiment génial, je ne sais plus si c’était un épisode long ou deux mais il était vraiment sublissime ! Un saut dans le temps est fait, de 5 après il me semble et nous revoyons les protagonistes, ce qu’ils sont devenus.
Il est quasiment impossible de ne pas sourire, ou d’être ému et de pourquoi pas verset une barbichette après le visionnage de cet épisode final.

Cette série est une aventure émouvante, une épopée que tu dois regarder.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire