SUPERGIRL saison 3 épisode 10 : la déception

super girl
super girl

Nous sommes toujours sur la planète 35. Kara Zor-El, aka Supergirl, se remet de ses blessures suite à son combat contre Reign. L’épisode final de mi-saison nous avait laissés pleins de doutes : Supergirl ayant enfin trouvé un ennemi qui la surpasse, comment va-t-elle s’en sortir ?

C’est avec plaisir que l’on retrouve dans la série la Légion des Super-héros (tout droit venue des comics) avec Mon-El, Brainiac 5 et Saturn Girl, dont la cohésion permettra à Supergirl de revenir sur le devant de la scène après son comas.

Malgré un combat effréné, ils n’arriveront qu’à affaiblir Reign qui, apparemment, reste la menace principale de cette saison 3.

Malheureusement, la sauce peine à prendre. Supergirl se cherche toujours : est-elle une alien invincible ou une jeune journaliste timide ? Cette dualité n’est pas toujours exprimée avec subtilité et est trop souvent au cœur du scénario, comme un serpent qui se mord la queue. Et cette recherche identitaire de Kara qui revient en boucle ne cesse que lorsque sa sœur, Alex, lui répète : « Kara est la personne que je préfère », comme une formule magique qui romprait tout le mal-être de l’héroïne. C’est bien dommage, car la série perd vraiment en dynamisme à force de s’engoncer dans des problématiques qu’elle ne peut résoudre que par des tours de passe-passe.

Quant aux personnages secondaires, ils sont tous fidèles à eux-mêmes : aucune construction, aucune évolution. Un grand méchant est en ville, ce qui semble mettre toutes les intrigues au second plan. On ne se concentre alors que très brièvement sur l’histoire d’amour entre James et Lena Luther, sur le fait que Alex aime vraiment beaucoup sa sœur ou encore sur la relation semi-achevée entre Mon-El et Supergirl. Mais tout cela est sous-exploité, car je le répète : LA MENACE RÔDE !

Reign dans Supergirl
Reign dans Supergirl

C’est absolument frustrant de découvrir cet épisode qui démarre la deuxième mi-saison et qui nous ferait presque croire que les scénaristes sont en manque d’inspiration. On espère vraiment qu’ils feront évoluer l’histoire et les personnages au-delà de la simple dichotomie SUPERGIRL VS LE MAL. En effet, chaque saison semble se jouer de la même façon, avec une intrigue similaire, seulement avec des ennemis différents.

On va laisser donc une chance à la série de se rattraper et surtout, assouvir notre curiosité quant à l’avenir de la Légion des Super-héros dans l’intrigue, qui semble être la seule lueur d’espoir de cette deuxième partie de saison 3.

Maldoror pour Pascal Retro Games

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire