Spider-Man : The movie /PC (2002)

Spider-Man le jeu du film

Spider-Man, sorti en 2002 sur PC, développé par Activision, pas de mode multijoueur, mais déjà un solo plutôt appréciable. Surtout au début parce que la fin se corse.
Le jeu retrace les grandes lignes du film Spider-Man sorti aussi en 2002, avec Tobey Maguire en tête d’affiche. Le jeu sort quelques mois après la sortie du film.

L’initiation de Peter Parker

On ne naît pas avec des pouvoirs, c’est ce qu’a appris Peter Parker, ici c’est la même chose. On commence avec un tutoriel agrémenté d’une touche d’humour. Peter en habit civil, doit donc apprendre à se déplacer avant de se lancer dans la mission. Un peu comme dans tous les jeux au final…
Après ce petit tutoriel qui peut paraître très long si on galère, parce qu’il n’y a pas de musique. Seulement du vent en arrière-plan sonore, ce qui donne un effet de vide. Mais on arrivera au bout de ce tutoriel en une bonne 10 aine de minutes, voir 20…

Bref pas d’inquiétude, la mission se lance assez vite et nous voilà déjà sur les toits avec le costume de catcheur encagoulé de spider-man comme on le voit dans le film. Toujours mordu par cette fichu araignée lui donnant multiples capacités. Le but du jeu est de suivre les objectifs, anéantir les méchants à coups de pieds, poings, ou toile. Puis continuer un autre niveau.  Les phases de combat sont aussi agréables, Parker parait tellement agile et souple, et on ne se prive pas d’en tuer quelques uns de plus. Il y a des combos de combats qui sont accessible le long du jeu, certains cachés dans la map.

L’histoire

On à possibilité de se déplacer en volant avec les toiles, d’immeuble en immeuble dans la ville de New-York. Elle est assez grande et nous permet de faire un peu du parcours libre, mais on ne peux pas aller dans la ville. Une fois le sol atteint moche et pixelisé vous mourrez, ce qui est dommage et si triste, mais en même temps… Vous n’avez pas vraiment le temps de glander, le but étant l’histoire du jeu. Il y’a tout de même une grande liberté de jeu qui est appréciable malgré cela. Pareillement les graphismes pour l’environnement est très bon en général, pas de panique donc.

Peter doit donc retrouver l’assassin de son Oncle, Ben. Lâché dans la ville, le but est ensuite de poursuivre des méchants, il y a beaucoup de boss. Pas seulement le bouffon vert que l’on retrouve d’ailleurs à la fin mais aussi le scorpion, le vautour, Shocker

En bref l’histoire est pratiquement la même que le film, mais avec pas mal de liberté dans le scenario, ce qui est tout de même plus intéressant selon certains.

L’originalité

Le jeu se voulant original, tente d’apporter tout de même une touche d’humour parfois cynique. Le narrateur vous rappellera parfois à quel point vous êtes nul, ou combien de temps vous restez là à chercher.

Quelques combos de combats (Encore sans nous rappeler la scène du combat de catch) sont cachés sous forme de logos d’araignées brillantes.
Spider-Man peut donc escalader les murs tel une vraie araignée et s’y accrocher. Parfois même à l’envers, ou bien faire le Yo-Yo la tête à l’envers. lier un ennemi avec la toile pendant peu de temps, porter des objets, des méchants et Marie-Jeanne aussi. Le double saut est aussi ajouté ainsi que se déplacer rapidement en jets de toile. D’ailleurs on peut noter que Peter ne s’accroche même pas aux immeubles mais au ciel, ce qui est pratique pour la maniabilité, bien que ridicule. On peut également se faire un bouclier de toile pour se protéger quelques secondes.

Les costumes changent dans le jeu, mais on aura pas le droit à grand chose. Seulement deux costumes sont disponibles, le Spider-Man maison « Catcheur » et le classique héro. Bien qu’un Peter Parker civil soit jouable au tutoriel.
Il est aussi possible de lancer des sortes de réflexions humoristique aux ennemis pour les faire venir.
La barre de santé est aussi classique surplombée du masque de Spidey.

Finalement

C’est un super jeu, les graphismes sont plus que beaux, les musiques, doublages et effets sont plutôt bien dans l’ensemble. La difficulté paraît vraiment élevée, on retente souvent les missions. Des intros sympa, d’un cliché de Spider-Man posté en haut d’une gargouille aux présentations d’environnements, tout est tape à l’œil. Petit moins sur la caméra qui n’est pas vraiment évidente parfois à manier.
Pas de cheat codes sur Pc, mais les joueurs sur GameCube et Ps2 devaient s’éclater ! Tout de même deux, trois tenues déblocables en fin de jeu.
Quelque autre sortes de tutoriels sont disponibles aussi pour mieux manier Spider-Man, très envahi de textes et de boites de dialogues.

Une note de 15/20, un jeu d’enfance que je ne retenterais pas, mais auquel j’ai pris plaisir à découvrir !

Sethyel
A propos de Sethyel 26 Articles
1994's

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire