Nintendo – Sauveur des jeux vidéo? – Jude

Je pense que vous connaissez aussi bien que moi l’histoire du crash de l’industrie des jeux vidéo américaine de 1983. Selon tout ce qu’on peut voir en ligne c’était la NES qui a sauvé le monde des jeux vidéo. Nous devons beaucoup à Nintendo, selon les américains.

Mais si ce n’était pas vrai?

Le crash de 1983

Vous connaissez sans doute l’histoire, donc je fais vite:

Pendant les années 70 il y avait tellement de consoles à sortir aux Etats-Unis; Atari, Intellivision, Odyssey… Il y avaient aussi beaucoup de jeux à sortir et aucun vérification sur la qualité. Suite à cela, beaucoup de gens ont perdu confiance dans les consoles, et le marché a plombé. Pas mal si on était gamer à l’époque, car le prix des jeux est descendu hyper bas, mais pas top pour les créateurs.

C’est ensuite que Nintendo est arrivé avec la NES, qui a donné un nouveau coup de puce au marché américain. C’est pour cela qu’on entend dire que Nintendo a sauvé l’industrie de jeux vidéo aux US.

Les Micros

En Europe, nous n’avions pas eu le même crash que ce qu’ils ont eu aux Etats-Unis. Surtout chez moi, en Angleterre. Dans mon pays natal, nous n’étions pas complètement submergé par les Atari, etc. En Angleterre c’était les Micro Computers, comme le Spectrum, qui menaient la danse.

Sinclair ZX Spectrum

Le Spectrum a été un tel succès pour plusieurs raisons:

  • Son prix abordable: Pour moins de 200€ on avait un ordinateur
  • Le choix de jeux: Plus de 24 000 jeux sont disponible pour le Spectrum
  • Ne faisait pas que jouer: On pourrait faire sa compta sur son ordi
  • La fierté: en Angleterre, au moins, on était fière d’avoir des ordinateurs faits chez nous

En France, c’était un peu la même chose. Amstrad, une autre marque anglaise de Micro Ordinateur, a connu un grand succès. L’Amstrad a gagné face au Spectrum dû à son style « tout en un ».

Micro Amstrad pub ordinateur

Contrairement au Spectrum, pour lequel il fallait acheter les périphériques (lecteur de cassette pour les jeux), l’Amstrad en avait déjà inclus dans l’ordinateur.

Bien entendu, ce n’étaient pas les seules marques de micro: existaient aussi les Apple, les Commodore, le BBC et même les compatibles IBM. Au début, les IBM n’étaient pas vu comme des ordinateurs pour jouer mais cela a énormément changé grâce à Id, entre autres.

Micro ordinateur

On appelait ce genre d’ordinateur un « micro » car, comparés aux ordinateurs d’avant (qui prenaient des salles entières), ils étaient petit. Aussi parce qu’ils utilisaient des micro processeurs. Les précurseurs à l’i7 ou ARM.

 

Les chiffres ne mentent pas

La NES s’est vendue par millions, même en France, mais les ordinateurs micro aussi. Toutes marques confondues, les micro ordinateurs ont été beaucoup plus vendus que la NES.

Aux Etats-Unis, il y avait beaucoup moins de marques et Nintendo a réussi à faire se place assez facilement. Il a fallu qu’ils visent les enfants et faire passer le message que c’était un jeu et non une console.

Cependant, en Europe on n’a pas eu de crash. Les jeux se vendaient très bien sur les micro. On n’avait pas besoin d’être sauvé comme les américains car on avait créé notre propre marché. Surtout en Angleterre.

Europe, sauveur de Nintendo

C’est à cette époque que beaucoup de créateurs de jeux ont commencé. N’oublions pas qu’Ubisoft a commencé en créant des jeux pour l’Amstrad CPC. Meme Rare a ses débuts dans la création de jeux pour le Spectrum.

Et c’est grâce à Rare que Nintendo a eu un tel succès: Donkey Kong Country, sur la SNES et GoldenEye sur la 64 ont été créés par Rare. Sans GoldenEye, la 64 n’aurait pas été aussi bien reçue.

La plus grande réussite des derniers temps a été créé, à la base, pour les ordinateurs puis est sorti sur console. Il existe depuis plus de 20 ans et a été créé par un groupe d’amis qui aimait créer pour les micro (comme le Spectrum).

Basé en Ecosse, ce groupe est devenu le studio le plus célèbre du monde et connait que du succès (ou presque).

De quoi et de qui je parle? De Rockstar et Grand Theft Auto.

Donc, avant de croire que c’est Nintendo qui a sauvé l’industrie de jeux vidéo, dites vous que chez nous, on a pas eu de problème et que c’est plutôt nous qui avons sauvé les choses.

@JudeRetroGames

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire