Aperçu multijoueur de Call of Duty WW2 

CoD
CoD

Article de Quentin PERLTIER pour Pascal Retro Games

Je tiens à préciser avant de commencer que cet article ne se base que sur le multijoueur de World War 2 et qu’il n’abordera aucunement le côté lassant ou non du jeu ou encore quelques petites choses que je n’ai pas eu le temps de tester tel que le nouveau mode « football américain » par exemple sachant que cet aperçu a été écrit après à peine une dizaine d’heures de jeu. Et qu’il s’agit évidemment d’un avis personnel au vu de la complexité et des différents types de joueurs qu’il existe sur une licence tel que COD.

 Sorti le 3 novembre 2017, j’ai longuement hésité avant de me procurer ce dernier Call Of Duty, après l’achat en 2015 de BO3 puis sa revente à peine 1 mois après, j’ai plus longuement analysé le sujet avant de craquer, étant de l’époque flashcope, quickscope, intervention, trickshot et autres fioritures, je suis donc un adorateur sans égal de MW2 et MW3 qui restent pour moi les 2 meilleurs Call of Duty créés à ce jour ( en ne prenant en compte que le multi ), développé par SledgeHammer tout comme MW3, WW2 avait donc de grande chance de taper dans le mille sachant que je recherchais principalement les mêmes sensations, sniper en main que sur mes deux chouchous. Et du coup qu’est-ce que ça donne ?

 

Kar

Alors avant d’évoquer le sniper parlons du multi en général, il est plutôt bon. Voilà c’est dit, étonnement je ne suis pas déçu, alors oui il a fallu un peu de temps avant que je me remette dedans mais après une dizaine de games c’était reparti, les plaisirs sont revenus 5 ans après les derniers ressentis sur MW3, certes ils ne sont pas aussi bons mais ils sont tout de même là. Parlons tout d’abord des grosses nouveautés, le mode QG, c’est sympathique ça apporte de la nouveauté sans casser des briques, ça rend le tout peut être un peu plus réaliste, on a toute les fonctionnalités disponibles, moins ordonnées certes mais elles sont là, avec quelques petits trucs en plus comme le stand de tir pour tester les armes ou encore quelques secrets cachés par ci par là sur la zone.

Ensuite le mode guerre, c’est un grand OUI ! Même s’il y a quelques petits défauts sur lesquels nous reviendrons plus tard, c’est extrêmement bien amené, les scénarios et les maps sont bien ficelés, et surtout dans ce mode, fini le nombre de mort, le nombre de fois où vous mourrez n’est plus affiché, encourageant grandement l’objectif au détriment du score. Il y en a pour tous les goûts, les snipers comme les rushers pourront s’amuser mais aussi ceux voulant jouer l’objectifs. Toutefois sur certaines maps il y a des légers défauts, notamment sur la map du débarquement, où, ceux commençant sur la plage, il faut l’avouer sont un peu victime de « tir au pigeon » avant d’avoir réussi à faire sauter les bunkers, mais à part quelques problèmes de la sorte ce mode est un vrai bol d’air frais dans la licence et ne laissera personne sur la touche.

Le gameplay du jeu en général est donc bon, les armes sont au rendez-vous elles semblent plutôt fidèles même si je ne suis pas un spécialiste de l’histoire de la première guerre mondiale elles ne sortent en tout cas pas du contexte. Les cartes sont au nombre de 9, ce qui est un peu léger, mais elles sont pour la plupart bonne et tout le monde y trouvera son compte. Le point qui m’a le plus choqué après ce retour 5 années plus tard c’est la communauté, à l’époque tout le monde cherchait à faire des bons scores c’est sûr mais tout le monde n’était pas non plus fortement attaché à ça, aujourd’hui j’ai eu l’impression que les joueurs jouaient pour le score sans même prendre de plaisir, beaucoup avaient peur d’avancer en étant statique, attendant que la « proie » vienne à eux, ce qui peut ternir un peu le plaisir de jeu, toutefois il ne s’agit pas de tous les joueurs et la plupart sont quand même là pour se faire plaisir.

Alors, mon moment favori, le sniper, qu’est-ce qu’il dit ? Alors au début j’ai été fortement déçu avec le Lee Enfield que j’ai trouvé très mauvais et la Karabin n’en parlons pas. Toutefois j’ai laissé un espoir, sans trop en dire pour ne pas ternir à l’expérience de jeu, sur le Kar98 déblocable un peu après une fois atteint le prestige 1 de la division montagne que j’ai réussi à atteindre au niveau 30 environ. Et là ce fut la révélation, tout n’était pas là mais depuis 5 ans et beaucoup de snipers testés sur BO2, BO3 et autres tous mauvais, j’avais l’impression, enfin, que c’était avec ce sniper là que l’on se rapprochait le plus de l’Intervention ou du MSR, le plaisir était là, le scope était bon, les balles passaient bien, même si ce n’est pas non plus à 100% ce que j’attendais ça s’en rapproche et c’est déjà suffisant.

C’est pourquoi cette année Call Of Duty me paraît bon et je pense qu’ils peuvent encore l’améliorer, SledgeHammer est très à l’écoute de ses joueurs et rectifie les problèmes au fur et à mesure, après un Infinit Warfare apparemment plus que décevant ( Je n’ai même pas osé le tester ), il s’agit surement là de la rennaissance de COD après 5 années que, pour ma part, j’ai trouvé très décevantes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire