Miss Hokusai, le chef-d’oeuvre de Keiichi Hara


source openmag #178

Ouréolé du Prix du Jury au Festival international du film d’animation d’Annecy 2015, Miss Hokusai retrace la vie de O-Ei, une femme à l’esprit libre et au caractère unique. Adaptation du manga de Hinako Sugiuara Sarusuberi, le film raconte l’histoire d’une excentrique famille d’artistes marquée par une troublante relation père-fille.

Affiche de Cinéma Miss Hokusai
Affiche de Cinéma Miss Hokusai

Miss Hokusai dresse un magnifique portrait de la femme moderne et insoumise, dès le début du XIXème siècle Japonais.
Première collaboration entre Keiichi Hara (un été avec Coo, Colorfull) et Production I.G, le studio d’animation à qui l’on doit Ghost in the Shell, Lettre à Momo et récemment L’Île de Giovanni, le film est aussi une célébration du pouvoir de l’art et de la créativité.
Ni vraiment biopic ni vraiment film d’époque, il s’impose comme une oeuvre difficile à classer, à l’image du talent de Katsushira Oi, fille du maître Katsushira Hokusai (1970-1849). Saison après saison, on y suit le parcours d’une femme libre empreinte d’indépendance, pleine de vie et d’entrain, vivant hélas dans l’ombre de son père, le fameux Hokusai qui a fasciné toute une génération d’artistes, de Degas à Monet, en passant par Van Gogh, Klimt ou même le compositeur Debussy et le poète Baudelaire.
Chronique familiale tout autant que réfléxion sur la condition d’artiste, Miss Hokusai fait figure de chef-d’oeuvre tant le cinéaste Keiichi Hara semble en pleine possession de ses moyens.
Avec une maîtrise bluffante, il nous raconte le destin incroyable de cette femme, tout en délivrant une impression de simplicité absolue. De part sa galerie de personnage fascinants, ses envolées lyriques envoûtantes et la grâce de sa realisation, Miss Hokusai est une oeuvre des plus poétiques que vous ne devez pas manquer en cette rentrée.

Editeur : Eurozoom / Anime
Genre : Animation
De : Keiichi Hara
Sortie : 2 septembre 2015

Une réflexion sur “ Miss Hokusai, le chef-d’oeuvre de Keiichi Hara ”

Laisser un commentaire