Le Cinquième Elément (1998)

Le jeu du film de Luc Besson !

Sorti en 1998, sur PC et Ps1. Le cinquième Élément, avec des graphismes assez simples sans trop de fioritures et c’est assez dommage parce qu’on aurait aimé y voir plus de costumes.

Une ambiance assez proche du film grâce aux musiques qui sont typiques du film, on y retrouve vraiment l’univers Égypte-Futuriste. Pour l’histoire c’est autre chose… On doit récupérer les 5 éléments, il y’a 16 niveaux.

C’était vraiment sympa d’incarner Korben et Leeloo, les deux personnages emblématiques. C’est assez triste qu’il n’y ait pas la diva dans le jeu.

On y retrouve tout de même Chris Tucker en écran d’accueil faisant son comique avant de nous envoyer en mission. Ainsi que le gros monstre en début de film, le gros qui perd son doigt dans la porte avec la clé. La fin du jeu est simplement une vidéo de la fin du film.

Les armes sont sympa, les mouvements sont un peu lents, mais l’ambiance est là. Toujours à la fois futuriste, sinistre, mais coloré. Les ennemis se tuent un par uns et ont un niveau de vie ni trop haut, ni trop bas ce qui permet de ne pas trop rager !

Le jeu :

On commence par Korben dans la ville qui doit tuer des policiers, pour arriver on ne sait trop où chercher les 4 éléments. On se retrouve dans des tunnels, des labyrinthe, la scène d’opéra, des décors à la fois bien foutus malgré que vides, mais quand même répétitifs.

Leeloo peut faire des figures acrobatiques et évidemment éviter les pièges lasers, et autres leviers à actionner pour passer d’une pièce à l’autre. Sauter de plateformes en plateformes dans des labyrinthes… On incarne à tour de rôle les deux personnages, toujours dans les mêmes tenues.

C’est une bonne chose pour le jeu qui nous permet de ne pas nous lasser trop vite. Un brouillard assez épais nous évite de voir trop loin dans tout les niveaux, c’est un peu perturbant… Mais on est pas dérangés plus que ça, et le rendu du jeu est assez bien pour ne pas trop nous piquer les yeux.

C’est très basique, mais le jeu est en tir à la troisième personne, un peu comme le Jeu MDK, on y retrouve sensiblement le même gameplay.
Il y’a un choix d’arme assez restreint, bien qu’on y retrouve le gros pistolet de Korben. Un lance roquette futuriste, en passant par une grosse mitraillette et autres joyeusetés.
La barre de vie va de pair avec le bouclier, lorsque vous mourrez, vous êtes au dernier checkpoint. Les missions sont un peu comme on en retrouve dans tout les jeux au final.

fin du Jeu

Le jeu permet de découvrir un peu plus l’univers du film ou bien de faire connaître. Il y a beaucoup d’extraits du film « Le cinquième Élément« , tant au début, milieu et fin.

Même si parfois on fait face à des décors un peu sans vie, il y’a tout de même du bon à prendre. Le jeu est agréable et les souvenirs que j’en ai ne sont pas partis par ma redécouverte du jeu.

J’y ai redécouvert un jeu difficile, sans multijoueurs malheureusement, il y aurait pu y avoir un énorme potentiel. Je le noterais 14/20, il est bien mais j’en ferais pas des folies !

Sethyel
A propos de Sethyel 29 Articles
1994's

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.