Dark Project : La guilde des voleurs (1998)

Dark Project, sorti en 1998, ambiance médiévale / steampunk assez sombre mais pour le bien du jeu ! Une suite a vu le jour en 2014 sous le même nom. Un jeu d’infiltration à la première personne aidé par Marc un des concepteurs du jeu Half-Life.
plus de 500 000 exemplaires vendus, Dark Project inspiré par Golden Eye 007. Il influença très certainement les jeu du même genre sortis plus tard comme Hitman et Splinter cell et certainement aussi d’Assassin’s Creed.

Le gameplay.

Le jeu tourne autour d’un gameplay qui se veut intelligent, l’ombre et la lumière, votre ami face à vos ennemis. Rester discret est votre meilleur atout, le tutoriel du début est d’ailleurs vraiment bien fait. On interprète Garrett un voleur qui doit récupérer l’œil dans la ville du nom de City. La ville est très médiévale, mais l’environnement est parfois anachronique, des interrupteurs, des ascenseurs. Des machines assez modernes le tout voulant une ambiance très Steampunk.

On a une jauge de lumière, quand on est à l’ombre, elle est noire et les ennemis ne peuvent pas nous voir. Lorsqu’elle est blanche, vous êtes à découvert et risquez un combat si quelqu’un vous voit.

Il faudra veiller aussi à faire attention au bruit, tout dépend aussi du sol, moquette ou gravier, boiseries ou métal. On peut aussi porter les ennemis inconscients ou morts, ou encore les faire venir à un endroit en jetant des cailloux.

J’ai vraiment adoré ce jeu et la réplique culte pour moi lorsqu’on vole une coupe en or « Tant qu’à y être, ou tant que je me serve aussi.« Les VF sont géniales et l’histoire est assez sympa. On peut voler des objets pour gagner de l’argent qui servira a acheter des objets hors jeu en fin de mission.

L’ambiance sombre mais drôle.

Dark Project se veut très immersif, les PNJ parlent beaucoup entre eux de tout et de rien, parfois sont drôles. Ils font des rondes et plusieurs choix s’offrent à nous. Être discret ou bien les affronter directement. L’I.A est assez peu développée, ce qui donne lieu à des moments parfois ridicules. Leur manière de se battre me faisait bien rire à l’époque, quoique, parfois bien pensé, le jeu est assez cool.

Les graphismes étaient vraiment correctes, bien que des textures répétitives. La bande son est elle aussi très bien placée et nous plonge vraiment dans l’univers électro-médiéval. En plus des missions qui sont franchement chouettes et les bruitages sont aussi très immersifs !

On peut jouer avec un arc, avec des flèches à eau bénite (pour les zombies). Des flèches à eau pour éteindre des torches et être à l’ombre. Des flèches a grappins pour attacher certains objets entre eux. Une matraque pour assommer les ennemis, une épée et d’autres merveilles comme des mines ou des passe-partout. Les munitions étant assez rares, il faudra éviter les conflits.
La barre de vie est assez bonne, on peut fouiller dans les coffres pour manger des fruits, ou boire des potions. Voler à des gardes bourses d’or et clés sans se faire attraper.

Mon avis, mes souvenirs…

J’ai beaucoup aimé ce jeu, spécialement le début et le milieu. L’immersion dans le château et les quartier médiévaux sont un régal et les gardes sont vraiment drôles ! Lorsqu’on va se perdre dans les niveaux finaux on se retrouve dans des cavernes face à des zombies sans I.A et sans vraiment grand intérêt.

Aucune discrétion, on les tue avec un arc et de l’eau bénite dans la tête sinon ils ne meurent pas, et le reste est assez secondaire. En plus de quelques bugs, je n’avais pas fini le jeu à cause de ça.

La suite Dark Project 2 l’age de métal sorti en 2000, un peu plus abouti.

Je me souviens seulement de l’aspect médiéval, le côté steampunk étant trop discret dans mes souvenirs.

Il n’y a pas de mode multijoueur, je ne vois pas comment inclure ce mode de jeu puisque tout se fait par la discrétion. Un mode de jeu multijoueur à celui qui volera le plus d’objets rapidement à été annulé malgré tout. Le jeu est composé de 10 missions que l’on peut finir en 18-20 heures. J’ai vraiment aimé et je lui donne la note de 17/20 !

Yaaaah ! C’est mon anniversaire et aujourd’hui j’ai 24 ans et ces jeux auxquels j’ai joué quand j’en avais 10 me font toujours autant rêver ! Il y a des sites d’Abandonware gratuit et légal si vous voulez les essayer. Ils proposent les démos si vous doutez encore d’un quelconque piratage malsain. Les démos étant gratuites et totalement libres d’accès à l’époque, je vous y invite fortement ! Enfin si vous y arrivez… Parce qu’en 2018, nos ordinateurs sont trop capricieux et il faudra bidouiller un peu avec des patchs.

A propos de Sethyel 22 Articles
1994's

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire