Avis IPI Paris : une école informatique malhonnête d’après mon vécu….

ipi école informatique
ipi école informatique

L’iPi  : l’école arnaque ? Mon vécu…

Salut, vous avez été nombreux à me demander ce que j’ai fait après la 3w Academy. Et bien je me suis orienté vers l’école iPi Paris pour me former au métier d’administrateur réseaux car le marché de l’emploi recrute beaucoup dans cette branche.
Le site est très soigné et la présentation sur place est très prometteuse, mais la réalité de mon vécu est aux antipodes de cette réclame qui m’avais donné de l’espoir d’être formé et trouver un emploi par la suite.

Recrutement

La première impression que j’ai eu sur cette école en la visitant a été mauvaise, en effet l’entrée est vétuste et sombre, les grilles de la porte d’entré me font penser à une prison. Une fois dedans cela est encore pire car on dirait un collège abandonné de zone d’éducation prioritaire. J’ai bien précisé abandonné car les infrastructure des ZEP peuvent être sympas, ce qui n’est pas le cas de l’iPi Paris.

La journée de recrutement a été particulièrement lourde et ringarde, nous sommes ici dans une école qui prétend former aux métiers de l’informatique et des nouvelles technologies. Pourtant les tests sont eux sur papier avec un système de feuilles à trous sur des vieux cahiers pourris qui puent et qui sont gribouillés. Sérieusement j’étais gonflé d’être dans cette salle d’une cinquantaines de personnes animé par un vieux monsieur barbus qui fait office de professeur. Je passerais sur l’apparence négligé de cet homme, sa grosse barbe façon Victor Hugo et son ton complètement soporifique (j’ai failli m’endormir littéralement)… Sans être méchant le mec faisait un peu sans domicile fixe qui c’est arrangé avec c’est cheveux qui avaient l’air huilés façon sale, son costume mal ajusté, sa voie et diction qui me faisait penser au fait qu’il aurait pu avoir consommé de l’alcool mais cela n’était vraisemblablement pas possible car nous étions le matin.

Après avoir eu ma journée de test je suis finalement reçu en entretien avec… le monsieur en question, purée la souffrance… Bref en entretien il est pas méchant mais relou. De mon côté je veux tellement être pris que je passe sur tout, je montre mon vrai visage de mec qui veux réussir et qui a besoin de son école pour arriver à être administrateur réseaux. Chose à laquelle le monsieur en question me répond de manière ferme que oui je peux le devenir. Du coup je suis je lui fait confiance et suis très reconnaissant quand il m’accepte dans l’école.

Par la suite je fait un chèque de 30 euros pour bénéficier de l’accompagnement de l’iPi qui vas s’avérer être une grosse arnaque selon moi. En gros on te vend le service comme une aide, comment refuser moi qui veux tellement réussir ?

Mauvaise orientation ma première déception à l’ipi Paris

Atelier CV :

Sur place nous sommes réunis en un petit groupe d’une dizaines de personnes pour nous aider à faire nos C.V.
La formatrice est en retard, mais nous sommes quand même reçus. Et là j’apprend que je ne suis pas en ADMINISTRATEUR SYSTÈMES ET RÉSEAUX mais en TECHNICIEN SUPÉRIEUR EN TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES. J’ai pas compris, je demande des explications à la formatrice qui me dit que c’est ce qui lui a été transmis du coup elle m’invite a aller voir le recruteur. Je retourne donc voir Victor Hugo qui me répond que oui c’est normal, et que oui ma formation est pareil à administrateur réseaux. Je ne me laisse pas entourloupé par son explication évasive et lui explique que le titre de la formation est pourtant bien different, il me répond que cette formation prépare à être bras droit d’un administrateur réseaux (on discourt change déjà) je lui répond que de toute façon cela ne sert a rien d’insister j’imagine… Je redescent donc deçu, car à l’entretien il me laisse clairement sous entendre que j’allais faire le cursus d’administrateur réseaux et une fois sur place non celle qui est juste en dessous.
Je fait l’atelier CV, mais par sms je partage cette déception a une amie qui m’a boosté à retourner le voir pour avoir des vrais explications et pourquoi pas voir la directrice si cela ne fonctionne pas avec lui. Du coup à la pose je vais le voir mais il n’est pas là, je me dirige donc vers le bureau de la directrice après avoir demandé ou il se trouvais à une commercial vraisemblablement. Là je suis reçu par une dame plutôt gentille et lui explique ma situation et la divergence entre ce qui m’a été dit en entretien et une fois sur place. Celle ci m’explique qu’il a vraisemblablement eu un problème de communication et que de toute manière l’école ipi Paris ne peux pas m’inscrire en administrateur réseau car je n’ai pas les pré-requis. Je lui explique que je comprend son discourt mais qu’il est bien different de celui que l’on m’a fais sous entendre.
Si la directrice à parler que puis je faire ? Abdiquer encore une fois… C’est donc déçu que j’ai fini l’atelier CV.
Bien evidemment je ne vous parlerais pas du fait que le matériel ne fonctionne pas, qu’il a fallu un temps interminable pour faire fonctionner le video projecteur etc. Je ne parlerais pas non plus des heures du fait qu’heureusement que j’avais ma clef USB pour la prêter pour faire le transfert de fichier de certains de mes camarades, la formatrice n’ayant pas d’autres solution que de nous passer des fichier sur clefs USB car la connection réseaux de la salle ne fonctionnait pas, non mais COMMENT prendre la chose : l’iPi est une école qui forme au métier d’administrateur réseau  mais ils ont un réseaux qui ne fonctionne pas ? Pas de commentaires…

 

l’iPi fait miroiter des partenaires fictifs ?

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire